Publié dans Conte, Recueil

La Belle et la Bête; et autres contes

Pendant la période de Noël, j’ai eu une soudaine envie de re-regarder les 2 disneys la Belle et la Bête. Pour moi, ces deux disneys là sont les disneys parfaits pour la période de Noël. Et suite au visionnage de ces deux films d’animation, j’ai eu la soudaine envie de découvrir un ou plusieurs contes La Belle et la Bête. C’est ainsi que ce petit recueil de contes de Mme Leprince de Beaumont a terminé dans ma PAL . Dans ce recueil nous retrouvons quatre contes différents: La Belle et la Bête, Le Prince Chéri, La Belle aux Cheveux d’Or, et Un Mouton. Je vais alors vous donner mon avis sur chacun de ces contes ci-dessous.

La Belle et la Bête

J’ai trouvé que c’était un conte très sympathique et très charmeur. Mais malheureusement ce conte est un peu trop court pour en faire une chronique complète et développée.

Je voudrais juste rajouter que j’ai beaucoup aimé malgré le fait que l’aspect magique de l’histoire soit si peu visible.

Le Prince Chéri

Ce prince m’a beaucoup fait penser à la bête de La Belle et la Bête. Nous nous retrouvons face à un personnage principal qui méritait des claques, qui se retrouve à être punie par sa marraine la fée. Mais je trouve que cette marraine la fée n’a peut-être pas vraiment joué son rôle comme elle le devait, elle l’a peut-être puni trop prématurément.

La morale de ce conte est intéressante et très important: peu importe votre place dans la société, si vous êtes odieux le monde ne vous pleurera pas.

Le Belle aux Cheveux d’Or

Nous avons dans ce conte une princesse un peu trop exigeante, voire abusive de la gentillesse du jeune ambassadeur. Ce jeune ambassadeur qui est bien trop gentil pour son propre bien à mon avis.

Même si la moral est que nous serons tous un jour récompensés du bien que nous faisons autour de nous, je pense aussi qu’une autre morale en sort. Peut-être que c’est mon côté pessimiste qui voit cette deuxième morale, mais bon. Pour moi, la deuxième morale qui pourrait être qu’il faut faire attention à ne pas être trop gentil car le monde ne l’est pas autant que l’on pourrait l’être.

Un Mouton

Encore une fois dans ce conte, nous retrouvons les thèmes de la richesse et de la beauté. Mais également le thème de la magie.

On retrouve un personnage central à tous ces contes: la fée. Sauf que cette fois-ci nous nous retrouvons face à une très méchante fée.

En ce qui concerne la morale, je n’ai pas réussi à la faire ressortir. Si jamais quelqu’un pouvait m’éclairer, ce serait super gentil !

Ce conte a ce qu’on pourrait appeler une fin assez triste, cela m’a vraiment surpris. Cette fin diffère beaucoup de la fin des trois autres contes de ce recueil.


220074329b3d758d6d5587

Mme Leprince de Beaumont

Editions Larousse

144 pages

3€

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s