Publié dans Humoristique, One-shot

L’homme parfait existe. Il est québécois.

Depuis quelques années j’ai une sorte de fascination pour le Canada, alors je ne pouvais que craquer en voyant ce livre dans le catalogue France Loisirs. Surtout en voyant cette couverture, elle est si mignonne et si drôle.

Honnêtement je ne savais pas à quoi m’attendre, mais en lisant la quatrième de couverture j’ai su que ce serait quelque chose de très drôle:

Bonne nouvelle : l’homme idéal existe ! Le hic, c’est qu’il vit au Canada. Mais quand on rencontre l’oiseau rare, un Apollon en chair et en os, en humour et en gentillesse, on fait le voyage. Même quand on est une phobique de l’engagement et qu’on a une peur bleue de l’avion. L’amour mérite bien quelques sacrifices et… quelques épreuves. Pas facile pour cette Parisienne sophistiquée de troquer ses robes et talons pour des boots fourrées et des tenues de camouflage. Mais comment résister à la perle rare?

Ce livre est vraiment un livre déconcertant, je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre: une romance chick-lit, un essai ou juste une petite comédie? En fait, c’était un peu un mélange des trois selon moi. Je ne parviens toujours pas à caractériser parfaitement ce livre.

Ce livre m’a fait rire, et sincèrement, à ce moment-là j’en avais énormément besoin. J’ai ris pour beaucoup de raisons, principalement à cause des expressions québécoises qui sont étranges et assez drôles lorsque vous êtes français, la réaction et l’incompréhension des personnages l’un par rapport à l’autre, que ce soit du côté du personnage québécois ou de celui de notre compatriote.

Par contre, l’un des gros points négatifs de cette lecture, je n’ai ressenti aucun attachement réel envers les personnages. Ils m’ont fait rire, ça c’est indéniable. Mais j’ai quand même été un peu touchée par le gentil et grand québécois, il était si adorable et drôle.

En le lisant, j’ai presque eu l’impression que c’était une sorte d’essai sur la notion d’homme idéal. Un essai plutôt intéressant et drôle. Mais un essai qui ne peut pas vraiment être considéré comme la vérité absolue, car après tout, cette notion d’homme idéal est subjective à tous tout comme celle de femme idéale.

Je dois avouer que j’ai été très déçue par la fin qui n’était pas celle que j’avais imaginé. Mais après tout, je ne pense pas que ce roman était destinée à être une romance.


couv66984925diane-ducret-photo-dr

Diane Ducret

Editions: France Loisirs

Collection: Piment

Sortie: Septembre 2016

185 pages

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s