Publié dans Recueil, Thriller

Le jour où la mort nous sépare

Quand j’ai sélectionné ce livre parmi la centaine de livres qui trônent dans ma PAL, je cherchai une lecture simple et courte. Et pour cela, quoi de mieux qu’un recueil de nouvelles ? Les avantages d’un recueil de nouvelles sont nombreux mais en voici quelques uns : possibilité de les lire dans un ordre totalement aléatoire, de les lire éparpiller dans le temps etc.

Ce recueil recueille dix-neuf nouvelles à suspense sélectionnées par Mr Harlan Coben (et une d’entre elles est écrit de sa main), voici l’une des raisons pour que son nom apparaisse sur la couverture. En général, les nouvelles sont très bonnes.

Je vais bien évidemment vous donner mon avis pour chacune de ces nouvelles dans l’ordre dans lequel je les ai lues.

Cyberdate.com : Bonne nouvelle. L’auteur a bien réussi à se mettre dans la peau d’un adolescent. Au final il y a une vraie morale. J’ai également beaucoup aimé cette nouvelle car je trouve que dans les livres on ne parle pas assez des dangers des rencontres sur Internet.

Dernier vol : Une nouvelle vraiment touchante. On en devine assez rapidement l’issue. Je ne suis pas pour ce type de justice, mais je parviens parfaitement à comprendre le personnage principal.

Queeny : Une nouvelle avec une morale assez forte : par moment il est préférable d’être trop paranoïaque que pas assez. Une nouvelle plutôt révélatrice du système judiciaire américain qui clos parfois les affaires trop rapidement.

Nana : Une nouvelle surprenante. La morale est que le karma nous rattrape sans arrêt. La nouvelle contient un personnage vraiment détestable.

Table rase : Une sorte de nostalgie plane sur la nouvelle. Le passé et surtout les mensonges finissent toujours par nous rattraper. Cette nouvelle nous montre parfaitement qu’un évènement de notre passé peut influencer notre comportement et psychologie d’adulte.

La solution de Chellini : Je n’ai pas vraiment accroché avec cette histoire ou encore avec ce personnage.

Eclair de chaleur : Une nouvelle qui aurait pu être davantage développée. La chute a été un peu bâclée à mon goût.

La dure, la terrible vérité : Une nouvelle sur une amitié plutôt touchante. Une morale assez forte : personne n’est à l’abri de sombrer dans la folie, ne serait-ce que pour quelques instants.

Jusqu’à ce que la mort nous sépare : Une nouvelle intéressante et originale voire même romantique.

Moitié lumière, moitié souvenir : Une nouvelle qui se passe à l’époque de l’abolition de l’esclavage aux USA. Même si elle est assez courte, c’est une nouvelle plutôt addictive et captivante.

Le retour : Une nouvelle qui tourne autour de la solitude, un personnage prêt à tout croire par amour.

La masseuse : Une nouvelle surprenante, je ne m’attendais pas à ça. Une nouvelle un peu sexy, il faut bien l’avouer.

Réparations : Une nouvelle qui a su profondément me toucher. La famille est pour moi la chose la plus importante. J’ai vu des personnes partir à cause de cette maladie donc je peux comprendre la décision des personnages.

Boniment, Bonimenteur : Une nouvelle intéressante, une chute vraiment surprenante. Je ne m’y attendais pas. Questionnement sur le métier d’écrivain, sur le devoir et l’essence même de l’écrivain…

Tombée ou tombeuse : Je me suis totalement fait mener en bateau. J’ai été surprise par la chute et un peu perturbée. Un personnage machiavélique et effrayant.

Le front intérieur : Je n’ai pas accroché. Aucune idée du pourquoi mais le « charme » de cette nouvelle ne fonctionne pas sur moi.

Hors de danger : Aucune surprise pour moi. J’ai aimé mais ce n’est pas une nouvelle surprenante.

Le grand amour : Une nouvelle surprenante et prenante. Une héroïne à la carrière inhabituelle. Suspens présent même sur vingt-huit pages. L’une de mes nouvelles préférées de ce recueil.

L’imposteur : On garde le meilleur pour la fin. Comme d’habitude avec Harlan Coben, j’ai été prise au piège. Même en une petite vingtaine de pages il est parvenu à me retourner le cerveau. Cette nouvelle reste ma préférée, c’est sûr.

Les nouvelles et leurs auteurs:

  • Queeny …………………………………………………….. Ridley Pearson
  • Hors de danger ………………………………………………….. Lee Child
  • Le front intérieur ……………………….…….………………. Charles Ardai
  • Dernier Vol ………………………………………………… Brendan DuBois
  • Moitié lumière, moitié souvenir …………………………. Bonnie Hearn Hill
  • Boniment, bonimenteur ………………………………. Steve Hockensmith
  • Éclair de chaleur ……………………………………. William Kent Krueger
  • Jusqu’à ce que la mort nous sépare …..……………………. Tim Maleeny
  • La dure, la terrible vérité ………………………………..… Rick McMahan
  • Table rase …………………………………………………….. P. J. Parrish
  • Cyberdate.com ………………………………………………. Tom Savage
  • Le Retour ………………………………………………….… Charles Todd
  • La masseuse …………………………………….…………. Tim Wohlforth
  • Réparations …………………………………………………….. Jeff Abbott
  • La solution de Chellini .………………………………………….. Jim Fusilli
  • Le grand amour ……………………………………………. Laura Lippman
  • Nana ……………………………………………………………. R. L. Stine
  • Tombée ou tombeuse ………………………..………………. Jay Brandon
  • L’imposteur ………………………………………………….. Harlan Coben

9782253127154-t

Le Livre de Poche

444 pages 

7,10€

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s