Publié dans Fantastique., Trilogie

Miss Peregrine’s Home for Peculiar Children

Je me suis décidée à lire ce livre une semaine avant la sortie de son adaptation au cinéma. Je voulais vraiment aller voir le film au cinéma mais je me refusai ce droit si je n’avais pas lu le livre avant. Donc je me suis empressé de le sortir de ma PAL. Je me l’étais procuré au tout début du phénomène que cela a créé mais en VO juste pour avoir le plaisir de l’avoir en hardcover.

Je vais tenter de vous donner un résumé en français:

Jacob est un ado comme les autres, excepté qu’il se pose des questions sur son mystérieux grand-père. Quelles sont ces étranges photos d’enfants qu’il lui montrait quand il était petit ? Les histoires qu’il lui contait sur eux étaient-elles vraies? Et pourquoi disparaissait-il aussi souvent ?
Tout s’accélère le jour où il le retrouve blessé dans son jardin. Jacob a vu des monstres, il en est sûr, et personne ne veut le croire. Il ne lui reste qu’à suivre les dernières instructions qu’a murmuré son grand-père avant de rendre son dernier souffle…

Le style d’écriture est plutôt agréable, il n’y a pas de phrases faisant dix kilomètres de long (contrairement à certains « classiques » que j’ai pu avoir l’honneur de lire en anglais). Le vocabulaire n’est pas compliqué. J’ai beau être en licence d’anglais, je n’ai malheureusement un vocabulaire trop développé à mon actif, donc quand je dis que le vocabulaire n’exige pas un niveau de total bilingue, ce n’est pas de l’hypocrisie.

L’ambiance du livre est plus sombre que ce à quoi je m’attendais. Mais cela m’a absolument pas contrarié. Pourtant en ce moment, je ne suis pas spécialement une grande amatrice de livres sombres. Mais j’ai adoré l’ambiance qui règne de ce roman. L’ambiance n’est pas tout le long sombre, au milieu du roman il y a un petit moment de légèreté mais qui ne dure pas très longtemps.

Le seul petit défaut pour moi est le fait que l’intrigue est très longue à se mettre en place. L’histoire débute vraiment à partir de la moitié du roman. La rencontre avec Miss Pérégrine est très tardive, j’en étais devenue très impatiente.

Les personnages sont sympathiques et attachants. Pour moi, même si pendant une bonne partie du roman, nous restons en tête-à-tête avec Jacob, je ne pense pas à lui comme étant le personnage le plus important de l’histoire. A mes yeux, tous les personnages ont la même importance. Peut-être ne sont-ils pas tous aussi présents les uns que les autres, mais aucun n’est plus important que l’autre. C’est là que je trouve que l’auteur a fait un boulot incroyable. Aucun personnage est inintéressant et sans valeur. Les seuls personnages qui m’ont un peu tapé sur le système sont les parents de Jacob, je les ai détesté mais à un point inimaginable, enfin surtout la mère de Jacob.

Même les méchants / monstres sont parfaitement réussis. Quand l’un d’eux apparaissait, j’en avais presque la chair de poule, simplement parce que les descriptions qu’on en a sont réellement flippantes.

S’il y a vraiment un truc pour lequel ce livre doit être félicité, c’est pour son travail d’édition. Les compléments de l’histoire (photos, lettres…) sont juste géniales. Les photos sont magnifiques, créatives et vraiment « creepy« . Les lettres sont écrits d’une écriture sublime. J’ai simplement adoré ces détails. Habituellement j’ai tendance à passer rapidement sur ces détails mais là je savourai chaque détail de ces images / lettres. J’ai juste un mot à dire : bravo !

L’intrigue est très recherchée et bien écrite. Mais surtout elle réussit à rester cohérente. On pourrait presque finir par croire à toute cette histoire.

Pour résumer, j’ai adoré ce livre et je le recommande à tous. Je ne peux malheureusement pas vous donner mon avis sur la traduction. Mais de ce que j’ai pu entendre, personne ne s’en est plaint.

Je vais vous laisser avec deux-trois citations que j’ai particulièrement aimé.

« I used to dream about escaping my ordinary life, but my life was never ordinary. I had simply failed to notice how extraordinary it was. »

« I had just come to accept that my life would be ordinary when extraordinary things began to happen. »

« Forgive me. I continue to underestimate the breadth of your ignorance. »

missperegrinecover

avt_ransom-riggs_8290

Ransom Riggs

Editions: Quirk Books

Hardbook

352 pages

Publicités

2 commentaires sur « Miss Peregrine’s Home for Peculiar Children »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s